Curtis Harding « Soul power »

Entre soul et rock’n’roll, voici un premier opus qui s’approche du coup de maître. Digne héritier de James Brown et Sam Cooke .

Sa soul rétro est plus frénétique qu’extatique, montée sur un rythme bouillonnant et traversée de gimmicks aussi simples que jouissifs !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s